Autorité de Protection de l'Enfant et de l'Adulte des Deux Rives


Dès le 31 décembre 2020, l’Autorité de Protection de l’Enfant et de l’Adulte (APEA) de Fully-Charrat cessera ses activités.
 
En effet, l’APEA de Fully rejoindra celle des Deux Rives, dont le siège se trouve à Saxon. Cette nouvelle entité sera ainsi constituée des communes de Fully, Isérables, Leytron, Riddes et Saxon. La présidence en sera assurée par notre actuelle Présidente, Mme Gislaine Carron Acone.
 
Les dossiers des personnes de Charrat, seront quant à eux repris par l’APEA de Martigny, la commune de Charrat fusionnant avec celle de Martigny au 1er janvier 2021.


Protection de l'adulte
L’APEA instruit d’office ou sur requête écrite, les situations qui lui sont signalées ; en cas de danger imminent, le signalement peut se faire oralement.
L’APEA prend les mesures propres à garantir l'assistance et la protection de la personne qui a besoin d'aide, tout en préservant autant que possible son autonomie.

Les instruments du droit de la protection de l'adulte (notamment les curatelles) sont mis en oeuvre lorsque les intérêts ou le bien de la personne sont mis en danger, en raison de "l'état de faiblesse" qui est le sien (troubles psychiques, déficience mentale, grave état d'abandon, inexpérience, mauvaise gestion, mauvaise volonté, incapacité en général).

Protection de l'enfant
Les mesures de protection de l'enfant sont ordonnées en cas de mise en danger du bien-être de l'enfant, en restreignant les droits des parents aussi peu que possible mais autant qu'il est nécessaire.

Composition de l’APEA
Mme Gislaine Carron Acone, Présidente
Mme Sophie Aigroz, membre permanente
Mme Gisela Luisier, Juge de commune de Riddes, membre permanente
Mme Séverine Bender, Vice-Juge de Commune de Fully, membre suppléante
M. Michel Jacquemai, membre suppléant

Les Juges ou Vice-Juges de Commune sont membres de droit de l’APEA ; ils participent aux audiences et délibérations dans les dossiers selon le domicile de la personne concernée.

L’APEA est assistée d’une greffière-juriste.

En cas d'extrême urgence, en dehors des heures de bureau, prière d'appeler le 117 ou le 144.